Mame Faguèye Bâ , Saint-Louisienne basée à Dakar a besoin de se ressourcer à Saint-Louis. Elle incarne l’élégance de l’ancienne capitale du Sénégal et de l’AOF. 

Ses créations entre le
moderne et le traditionnel, ses modèles sont travaillés, la matière transformée par un vrai sens du beau.
Elles sont réalisées de mélange de matières où le souffle de vie nous traverse le corps avec douceur, une nouvelle conception de la mode africaine. Son style représente un véritable art visuel, un nouvel esthétisme.
 
Faguèye dessine ses modèles et dessine également ses accessoires ou des accessoires pour le cinéma.
Son travail s’est nourri de la richesse pluriculturelle de sa région et a mûri au fil du temps.
La sobriété visuelle de ses modèles est riche en matières (lin, coton, peau, organza, crêpe, mousseline, soie, pagne tissé, perles en bois, raphia). Mode ou nouvel art visuel, les créations de l’artiste empruntent des chemins écartés Faguèye sculpte ses modèles.
 
De la haute couture au prêt à porter ; de la robe de soirée au costume d’homme ; des tenues de ville homme ou femme à la création de ligne, Mame Faguèye Bâ possède une palette de création appelée à plaire à un large public et à imposer la styliste dans le monde des grands couturiers.

Faguèye enchaîne défilés, elle est très remarquée à la SIMOD ; elle participe à la première édition d’Initiative Fouta, défile en Europe, aux Etats-Unis, au Japon, en Afrique.

Faguèye crée des costumes de cinéma. elle a été la styliste et la chef costumière pour :
-Tableau Ferraille de Moussa Sène Absa
Karmen de Jo Ramaka Geï
-Le Prix du Pardon de Mansour Sora Wade,
-Un Amour d’enfant de Bène Diogaye Bèye
-Capitaines des Ténèbres de Serge Moati
-Tremblements lointains de Manuel Poutte (Belgique)
-Black de Pierre Laffargue (France)
-Clandestino de Olivier Loiglois.

Elle participe à la décoration de Caprice d’un Fleuve de Bernard Giraudeau.

Elle remporte plusieurs prix, notamment 
-MNET 98 pour le meilleur costume du film francophone en Afrique du Sud, pour Tableau Ferraille.
-Sacrée meilleure styliste d’Afrique de l’Ouest lors du festival ECOFEST organisé par ECOWAS au Nigeria en 2002.
-Décorée Chevalier des Arts et des Lettres du Sénégal.
 
Faguèye a soif de travail, d’amour de sa culture et de la culture des autres. Sa générosité la pousse à l’échange et veut promouvoir l’art et le design contemporain d’Afrique.
Depuis novembre 2001 elle ouvre un Espace culturel qui fédère plus de 50 artistes qui travaillent à de nouvelles émergences artistiques. C’est l’Espace Faguèye.
Le contenu de cette association donne un sens à un projet de développement et de diversité culturelle.
Initiatrice du collectif international L’Enfant A la Parole pour le respect des droits de l’Enfant et de toute forme d’exploitation de l’Enfant par l’Homme. C’est sûrement par son talent et ses combats que AISP (Association des Casque Bleus) l’a nommée Ambassadrice de bonne volonté.
 
********
 
Her work imprints the multicultural values of Saint-Louis.
From artistic creation through the mixing of materials, the search for form and cut creates the transition between tradition and modernity. 

Mame Faguèye BA touches all the fields of this beautiful couturier’s trade to create clothing lines in the west; designs costumes for many African and European films.
Her work can be described as the result of a mixture of our culture, the culture of the others, our traditions and contemporary creation.
By attempting to cross visual arts disciplines, by highlighting, for example, touches of visual artists on her on her costumes, she offers the the visual tasting of the ever original outfits on the catwalks.

Her distinctions give her recognition for her creative work: *
-1st Prize of the MNET 98 costume in South Africa for the Moussa Sène ABSA scrap Table costumes.
-Crowned best stylist of West Africa at ECOFEST in Nigeria.
-Distinguished by State of SENEGAL as Knight of the order of Arts and Letters in 2005.

Mame Faguèye BA is also committed to the rights of the child and against any form of exploitation of the child by Man. She is also the initiator of the international collective “The child has the word” or “L’Enfant A la parole”, which you can join on the web at: http//www.lenfantalaparole.com